Subscribe

RSS Feed (xml)

Powered By

Skin Design:
Free Blogger Skins

Powered by Blogger

mercredi 27 août 2008

Visite magique au jardin botanique

Logo du jardi botannique de Deshaies

A notre avis, le jardin botanique de Deshaies http://www.jardin-botanique.com/ fait partie des endroits incontournables à visiter si vous venez passer vos vacances en Guadeloupe.
Lorsque vous êtes à Pointe-Noire, il vous suffit de poursuivre votre route une dizaine de minutes en direction de Deshaies pour découvrir l'entrée du jardin, sur votre droite.

Le Parc est ouvert toute l'année du Lundi au Dimanche, de 9h00 à 16h30. La fermeture se fait à 17h30. Il faut compter une à deux heures pour la visite du parc. Fermeture annuelle du 15 septembre au 15 octobre.

Le tarif de la visite est de 13,50 € par adulte, et de 9.50 € par enfant de 5 à 12 ans. Pour les résidents, le Jardin Botanique propose la carte « Pass Caraïbes », vendue 27€ par adulte et 19 € par enfant.Valable un an, elle permet un nombre d’entrées illimitées.
Le jardin botanique met à disposition des visiteurs des poussetes et des parapluies (en cas de pluie ou pour protéger du soleil ; c'est au choix !!!). Des fauteuils roulants sont également mis à disposition des personnes handicapées ou à mobilité réduite.

Il faut savoir que chaque visite est unique car les espèces ne fleurissent pas toutes à la même saison.

Un peu d'histoire :

La propriété, de 7 hectares, a appartenu à différents propriétaires.
Il y a eu tout d'abord Guy Blandin, pépiniériste et amoureux des plantes. Lors de ses voyages, il ramenait des graines des quatre coins du monde. Hélas, une grande partie de ces cultures ont disparu après le passage du cyclone Hugo, en 1989.
En 1979, Coluche rachète la propriété. En 1985, il demande à son ami, Michel Gaillard, de s’occuper et d’entretenir sa propriété en échange de l’utilisation des terres pour y créer sa pépinière. Malheureusement, il décède un an plus tard.

Michel Gaillard rachète la propriété le 1er octobre 1991 et décide d'en faire un jardin public en 1998. Le Jardin botanique de Deshaies n'ouvrira ses portes au public que le 1er avril 2001, après de lourds investissements. C'est actuellement un des lieux les plus visités de Guadeloupe.

La visite :

plan de la visite au jardin botanique de Deshaies

La visite commence par le passage à l'accueil où une charmante hôtesse vous remettra un petit guide du jardin botanique permettant de mieux découvrir les différentes espèces, plantes et fleurs tropicales que vous rencontrerez tout au long de votre visite. ( Plus de 1000 espèces répertoriées )
Le parc a pour l’objectif de faire découvrir la richesse de la flore des Antilles et offre sur 1,5 km une vingtaine de thèmes différents, tels que l'étang aux nénuphars, la grande volière, l'arboretum, la cascade, les flamands roses, la source aux ouassous, le torrent, le mur d'eau...........
Tout au long de votre parcours, les espèces rencontrées sont décrites sur de petits panneaux.


La visite débute par l'étang aux Nénuphars, où les enfants ne manqueront pas de nourrir les très voraces carpes Koï. L'étang est vraiment magnifique, avec toute sa végétation aquatique et notamment ses nénuphars géants.
magnifiques loriquets
Après avoir fait le tour de l'étendue d'eau, nous arrivons à la grande volière, où une trentaine de loriquets ( petits perroquets d'Australie ) aux couleurs magnifiques s'amusent avec les visiteurs et n'hésitent pas à se poser sur votre bras où votre tête.

Après avoir passé les orchidées, les hibiscus, le grand fromager (un arbre sacré en Guyane ) et les bougainvilliers, la visite se poursuit à l'arboretum, où l'on peut admirer une vue impressionnante sur la mer des Caraïbes.
restaurant panoramique du jardin botannique de Deshaies, qui surplombe la cascade
Arrivés à la cascade, vous pourrez admirer le restaurant panoramique qui surplombe cette dernière.
Il paraît qu'on y mange bien et que la vue est imprenable, mais nous n'avons pas encore eu l'occasion d'y aller. Cette erreur risque d'être rapidement réparée, vous saurez pourquoi en lisant la fin de l'article.

La visite se poursuit par un passage devant les flamands roses ( certains le sont plus que d'autres, c'est une question de nourriture) puis la source aux ouassous ( qui sont menacés d'extinction en Guadeloupe ) avant d'arriver dans l'impressionnante forêt de bambous.

Nous passerons ensuite devant le torrent, l'arbre à pain ( dont le fruit a presque le même goût que la pomme de terre et peut être préparé en frites, en gratin ou en purée ), les flamboyants, les aristoloches et le mur d'eau avant de nous émerveiller devant les couleurs très Caribéennes du village des perroquets.
ex-villa Coluche, maintenant en location
Juste après les perroquets, vous pourrez admirer de loin l'ex-villa Coluche, proposée maintenant à la location.
Elle est vraiment magnifique mais il vous en coûtera 2.700€ à 3.400€ la semaine si vous voulez vous y prélasser.

Échaudés par le prix, vous aurez certainement le plaisir de vous rafraîchir sous le tunnel rafraîchissant, qui délivre de minuscules gouttelettes d'eau. A chaque fois, nos deux enfant Angel & Célyan ne veulent plus en repartir.

Enfin, la visite se termine par la visite de la palmeraie, des cactées et de l'allée aux fougères.
l'unique talipot de GuadeloupeN'oublions pas non plus le Talipot, palmier originaire d'Afrique tropicale et du Sri Lanka (il s'agit d'un exemplaire unique en Guadeloupe depuis le passage du cyclone Hugo ), qui a une durée de vie de 50 à 70 ans.
Il ne fleurit qu'une seule fois dans sa vie (les fleurs peuvent atteindre 8 mètres de hauteur) et cette floraison programme son déclin.
Celui de Deshaies en est à ce stade et les dernières feuilles ont été coupées lors de notre dernière visite.
Heureusement, les propriétaires du jardin botanique ont pensé à la relève en plantant il y a quelques années, un petit "talipot" qui grandit à une vitesse impressionnante. Cet arbre peut atteindre 15 mètres de haut, ses feuilles peuvent peser jusqu'à 50 kilogrammes !!!!!!!!!!!!!!

Après la visite, nous amenons souvent les enfants à l'espace de jeux où ils peuvent également nourrir de petites biquettes tandis que nous prenons de magnifiques photos de la baie de Deshaies.
Un petit snack est également présent pour vous rafraîchir un peu après cette belle visite.
Personnellement, nous préférons nous rendre au jardin botanique de Deshaies le matin, l'endroit y est un peu plus ombragé.

Avant de partir, n'hésitez pas à vous rendre au petit magasin de souvenir ( ne vous inquiétez pas, vous serez obligés d'y passer ), ou encore, pour les résidents, à la pépinière qui se situe juste à côté où vous pourrez acheter de magnifiques plantes pour vos balcons ou vos jardins ( j'y ai acheté un tiaré ainsi qu'un magnifique Gardénia que j'ai du laisser sur le balcon, les fourmis n'ayant pas laissé vivre les exemplaires plantés en pleine terre ).

Que dire de plus sur le jardin botanique si ce n'est que c'est absolument magnifique. Contrairement à de nombreux sites en Guadeloupe, tout est vraiment bien entretenu. On a l'impression de se balader dans un écrin de verdure rien qu'à soi.





magnifique fromagerAngel, Célyan et la biquette




arbre du voyageurjoli hibiscus




Ah, j'allais oublier!!!!!!!

Avis aux habitants de Raie d'eau, et d'ailleurs aussi :

En vérifiant mes informations sur le site du jardin botanique, j'ai lu que si on déjeunait au restaurant pour un montant de 28€ minimum par personne, la carte « Pass Caraïbe » était offerte.
A bon entendeur, salut.


Lire La Suite... RésuméBlogger

mardi 19 août 2008

Virée charmante à Marie-Galante

carte marie galante

Après notre petite escapade paradisiaque à La Désirade, nous décidons de découvrir une autre île de la Guadeloupe : Marie-Galante.
Sur internet, nous arrivons rapidement à selectionner quelques gîtes qui correspondent à nos critères (une piscine pour les enfants est un minimum ), mais toutes nos sélections affichent complet.
Des copains nous parlent du village de Ménard, situé au nord de Marie-Galante. Ils y ont passé un bon moment, logés dans des chalets en bois.
Nous appelons pour connaître les tarifs : 90€ pour deux adultes plus 10€ par enfant, on se retrouve avec un hébergement à 110€ la nuit.
C'est pas donné, mais si c'est aussi bien qu'au "Club Caravelles" à La Désirade, on est prêts à mettre un peu plus cher.

Lundi 11 Août, départ 06 heures pour la gare maritime. Cette fois ci, nous n'allons pas à St François, mais à Bergevin, à Pointe-à-Pitre.
Le quartier n'est pas aussi tranquille qu'à St François et nous décidons de laisser notre voiture sur le parking payant. Au delà de trois jours, le tarif est de 60€.
On pensait qu'à ce tarif, le parking était gardé mais de petites lignes sur le ticket nous apprennent le contraire.

Arrivés à Bergevin, nous constatons qu'il y a beaucoup plus de monde qu'à St François. Chantal saute de la voiture et se précipite pour choisir les billets.
La file est moins longue chez Carribean Spirit car c'est une nouvelle compagnie et nous décidons de la choisir.
Nous avons de la chance, il font un tarif promotionnel : 24€ par personne, enfant ou adulte. C'est bien moins cher que les 39€ réclamés habituelement par adulte.
Je ne sais malheureusement pas quand s'arrête cette promotion qui, au final, nous fera économiser le prix du parking.

Le voyage en bateau dure à peine une heure, mais çà secoue pas mal en ce lundi et certains passagers vomissent autour de nous, aidés par le personnel qui distribue petits sacs plastique et essuie-tout.

Angel s'est bien amusée au passage des vagues, Celyan s'est endormi dans mes bras et Chantal s'en sort indemne, ravie tout de même de regagner la terre ferme.

A Grand-Bourg, un employé du village de Ménard nous attend un panneau à la main et nous conduit jusqu'à notre voiture de location, une Clio Symbol en assez bon état.
Il s'agit d'un service proposé par le gîte pour 38€ par jour, assurance tous risques incluse.
De toutes façons, une voiture est indispensable si vous voulez visiter l'île.

moulin de ménard Marie GalanteSortis de Grand-Bourg, nous prenons la direction de St Louis puis Vieux-Fort.
Les paysages sont verdoyants et nous rencontrons des ruines de moulins ( Il y en a eu jusqu'à cent à une certaine époque ), de tours ainsi que de nombreux boeufs dans les champs.
Après 20 minutes de route, nous arrivons au village de Ménard. Enfin, nous avons raté l'entrée car l'endroit est relativement isolé.

Une fois passés à l'accueil, nous prenons possession de notre logement.





A notre grande surprise, la petite maison ne répond pas vraiment à la description que nous nous en faisions. Les rideaux et les cadres sont passés par le temps, le ménage est plus que sommaire, les draps de douches sont en nombre insuffisant et dépareillés, quand à la qualité des oreillers, je préfère ne pas en parler. En résumé, nous pensons que les trois étoiles de ce gîte ne sont pas méritées.


piscine et parasol village de menard


Heureusement, le village de Ménard ne se résume pas à çà et nous avons bien profité de la belle piscine, située à proximité du restaurant "L'océanite", tenu par Albert.
Il nous a concocté des plats mariant des inspirations du sud ouest et de la cuisine créole.





fondant au chocolatEn ce qui concerne la décoration du restaurant, elle est beaucoup plus réussie que celle des chambres, avec de magnifiques lampes faites avec des calebasses diffusant une lumière feutrée.
Pour ce qui est du repas, nous avons adoré les plats proposés, mais nous avons surtout craqué pour les dessert et notamment le fondant au chocolat, au coeur coulant : un délice.

Trève de bavardages, passons maintenant à la visite de Marie-Galante.





  • bougainvillier devant le moulin de la distillerie bellevueDistillerie Bellevue : un peu décevant. Nous avons vu une distillerie, très moderne, aseptisée, avec des panneaux explicatifs pour la visite. Pas de machine qui tourne, aucun personnel : on n'est pas à la bonne période vraisemblablement.
    Le moulin restauré est assez joli, mais ses ailes sont bloquées une bonne partie de la journée.
    Heureusement, nous avons participé à la dégustation dans la boutique de la distillerie et acheté un excellent rhum hors d'âge (plus de 8 ans ), dans une magnifique bouteille. Cette bouteille de 1821 (c'est son nom ), nous l'avons acheté pour 32€, même pas le prix d'un rhum agricole ordinaire en métropole.



  • Le Ptit Kwi : une boutique d'artisanat d'art somptueuse, située sur le site de la distillerie Bellevue, tenue par un artisan très sympa et très doué.
    On a failli acheter toute la boutique, mais on n'aurait pas pu prendre le bateau. Une magnifique collection de calebasses travaillées ( lampes et appliques ) et de bijoux en graines. Un endroit incontournable à nos yeux.



  • cabrouet marie galante distillerie poisson pere labatLa distillerie Poisson (rhum du père Labat pour les connaisseurs ) : enfin une distillerie artisanale où le temps semble s'être arrêté. La visite, très odorant, est très sympa avec des employés très souriants et prêts à répondre à toutes nos questions.
    Récolte de la canne à sucre à la main, transport par cabrouets ( Charrette tirée par des boeufs ), vieilles machines : la tradition est préservée.


Lire La Suite... RésuméBlogger

samedi 16 août 2008

Escapade à La Désirade

carte désirade Samedi 02 Août, Patrick, le propriétaire du "Club Caravelles", nous appelle pour nous confirmer qu'une place vient de se libérer dans son établissement, où nous souhaitions séjourner. Super Nouvelle !!!!

Inespéré surtout, alors que nous pensions rester en Guadeloupe pour le reste des vacances. Lundi 11 Août, réveil de toute la famille à 05 heure du matin et direction Saint-François, où se trouve la gare maritime.


bateau la désirade archipel 1Il paraît que la traversée est souvent très agitée et nous espérons ne pas être malades. En voyant le bateau, nous sommes immédiatement rassurés, il a l'air presque neuf et c'est loin d'être une coquille de noix. Finalement, nous aurons beaucoup de chance et la traversée, d'une durée de 3/4 d'heure, sera très tranquille.


A l'arrivée au port, nous sommes accueillis par Patrick, le propriétaire du "Club Caravelles". Très sympa, il nous fait une petite visite guidée des environs du port, en nous conseillant deux ou trois endroits où nous pourrons manger.



logo club caravellesNous arrivons ensuite au "Club Caravelles",où nous tombons immédiatement sous le charme du gîte. N'hésitez pas à nous contacter si vous voulez plus de précisions ou de photos, nous avons été tellement enchantés par notre séjour que nous n'hésiterons pas à faire de la bonne pub à ce gîte. Tout d'abord, voici un petit lien vers le site du "Club Caravelles".

http://desiradoo.com/ Voici ensuite quelques photos pour vous faire envie.

piscine club caravellesterrasse santa maria club caravellespiscine club caravelles

Après une bonne sieste (dans un hamac pour ma part ), tout le monde part pour la piscine pour se rafraîchir. Habitués à la mer, nous apprécions de nager dans une eau non salée et Angel et Célyan en profitent pour faire leurs premiers sauts à la piscine.

video
video



Après une première nuit tempérée par la fraîcheur des alizés, nous attend la visite de l'île. Nous louons un petit 4X4 près du port ( 35€ chez Cap Caraïbes : pas cher, mais le véhicule est en assez mauvais état ), c'est pratiquement obligatoire, vu l'état des routes, pour visiter le plateau qui est situé sur les hauteurs. Nous commençons par visiter les belles plages de La Désirade, avec leurs eaux turquoise puis la pointe ouest de l'île où nous apercevons la Pointe des Chateaux ( en Guadeloupe ) avant de nous aventurer sur hauteurs de l'île, à la découverte de panoramas fantastiques.

cote la désirade chapelle notre dame du calvaire la désirade plage du souffleur la désirade angel sur les hauteurs de la désirade cocotier et plage de sable blanc

Le midi, nous passons commande de nos premières langoustes en Guadeloupe au lolo "La Roulotte", situé sur la plage du souffleur. Nous passons à table après une petite baignade sur cette plage magnifique. Tout simplement excellent.
Pour le repas du soir, nous faisons confiance à notre hôte Patrick, qui nous conseille le restaurant "Lagran Lag", qui est plutôt joliement décoré. Il vaut mieux y manger le soir car la vue n'est pas très agréable en journée. Nous apprécions le calme de l'endroit que nous ne partageons qu'avec un seul couple et les enfants s'amusent sur la terrasse sans gêner personne. Très appréciable.

Pour notre troisième et dernier jour, nous choissisons le calme de la résidence pour nous reposer et profiter de la piscine. A midi, nous retournons manger à "La Roulotte" et prenons les dernières photos de cette magnifique plage du souffleur. Il est bientôt l'heure de reprendre le chemin de la maison et c'est Patrick qui se charge de nous amener jusqu'à l'embarcadère.

Nous avons passé trois jours fantastiques.
Lire La Suite... RésuméBlogger